skip to Main Content
RGPD – UNE PRISE DE CONSCIENCE BRUTALE MAIS NÉCESSAIRE.

RGPD – UNE PRISE DE CONSCIENCE BRUTALE MAIS NÉCESSAIRE.

Ces quatre lettres font trembler les plus robustes responsables associatifs et les gérants d’entreprises. Pour autant, il ne s’agit en rien d’une révolution, la législation date de 1978 et comprend déjà un grand nombre d’obligations relatives à la protection des données nominatives. Le contexte particulièrement anxiogène en plein scandale Facebook – Cambridge Analytica explique toutefois cette inquiétude et révèle (enfin) une véritable prise de conscience des dangers du « big data » non régulé. Le règlement européen entrera en vigueur le 25 mai 2018. IL supprime certaines obligations préalables de déclaration auprès de la Commission nationale informatique et libertés (CNIL). En revanche, il aménage une protection continue des données collectées et renforce les droits de consultation des personnes concernées.

Pour les associations, la désignation d’un délégué à la protection des données n’est obligatoire qu’en cas de traitement de données sensibles mais est toutefois recommandée. Il sera le pilote de la mise en place de cette politique et le référent tant dans l’information que dans le contrôle de ces obligations. Tous les traite-ment doivent être répertories (et établir leur destination et la durée de conservation). L’obligation de sécurisation de ces données est renforcée ainsi que celle de dénonciation des violations. Les scandales de vol de données aux USA (Facebook, Grindr… et bien d’autres) exigent en Europe de mettre en évidence cet élément essentiel de la citoyenneté européenne qu’est la protection de la vie privée face aux excès du commerce en ligne et des « data-brokers ». La CNIL propose d’accompagner les structures dans leur acculturation à ces enjeux et dans la mise en oeuvre de cette nouvelle législation. Vous pouvez vous rendre sur www.cnil.fr consulter les fiches ainsi que télécharger le logiciel permet-tant d’établir un diagnostic de vos différents traitements.

Le LINC Au sein du Laboratoire d’innovation numérique de la CNIL, l’équipe innovation, études et prospective pilote des projets d’études et d’explorations de sujets émergents liés aux don-nées personnelles et à la vie privée. Ses travaux se situent à la rencontre entre innovation, technologies, usages, société, régulation et éthique. Il s’agit ainsi de contribuer à une réflexion pluridisciplinaire et ouverte dans le champ Informatique & Libertés et de nourrir les débats sur les sujets d’éthique du numérique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back To Top